04 28 67 86 50 / 06 50 84 37 69 contact@creaformation.net

Formations

Organisme de formations dans les secteurs sanitaire, social et médical, spécialisée en gérontologie et psychiatrie, Créaformation propose des formations professionnelles dans le domaine de la santé.
Consultez notre programme de formations. Nous assurons également des formations sur-mesure au sein de votre lieu de travail ou en collectif près de chez vous !

Formations en gérontologie :

Prise en charge de la douleur

Objectifs

Comprendre les mécanismes de la douleur pour mieux la reconnaître Identifier les spécificités de la douleur chez la personne âgée
Savoir évaluer la douleur (analyse quantitative et qualitative)
Mieux traiter la douleur

Programme

  • Cadre legislatif
  • Definition de la douleur: les différentes douleurs (aigües, chroniques,…)
  • Physiologie de la douleur
  • Anthropologie de la douleur
  • Traitement de la douleur: les antalgiques
  • Moyen d’évaluation de la douleur: les échelles Doloplus, Algoplus,…)
  • Prise en charge non medicamenteuse de la douleur
  • Psychisme et douleur
Pansement et cicatrisation

Objectifs

  • Identifier les pansements les plus adaptés
  • Permettre la gestion du matériel pour plus d’économie
  • Revoir les étapes de la cicatrisation
  • Comment traiter et prévenir les plaies chroniques et aiguës
  • Comment améliorer la prise en charge globale d’un patient porteur d’ulcère ou d’escarre

Programme

  • Le processus normal de cicatrisation :
    • L’anatomie e la physiologie de la peau
    • Le processus de cicatrisation en 4 étapes (vasculaire, inflammatoire, proliférative, remodelage)
  • Savoir adapter ses choix de pansements :
    • Le pansement primaire et le pansement secondaire
    • Les classes de pansements
    • Les autres pansements
  • L’évaluation d’une plaie et la pratique du pansement
  • Les complications et leur traitement
  • Le statut nutritionnel
  • La question de l’antisepsie et l’antibiothérapie ?
  • Définir les différents types de plaies :
    • Les plaies aiguës
    • Les plaies chroniques
    • Les escarres : facteurs et évaluation des risques selon les échelles de Norton et Braden
    • Les ulcères veineux ou artériels (ateliers pratiques sur la compression et l’IPS)
    • Les brûlures : calcul de la surface et du degré des brûlures .
    • Les plaies du diabétique et les plaies chirurgicales
    • Les autres types de plaies : pathologiques, traumatiques
  • Les traitements non médicamenteux: le miel, l’aromathérapie, la VACthérapie…
Thérapeutique médicamenteuse en EHPAD : le circuit du medicament

Objectifs

  • Sensibiliser les acteurs de la prise en charge médicamenteuse :
    • Aux risques liés aux différentes étapes du circuit du médicament
    • A la déclaration et l’analyse des erreurs médicamenteuses
  • Informer sur les aspects réglementaires
  • Permettre d’améliorer l’utilisation du médicament de façon sécurisée et efficiente
  • Permettre la remontée d’informations en cas d’incident ou de dysfonctionnement

Programme

  • Situer la Prise en Charge Médicamenteuse dans son contexte réglementaire
    • Code Santé Publique – Loi HPST « Hôpital, Santé et territoire »
    • Décret du 12/11/2010 – Arrêté du 6/04/2011
  • L’organisation générale du Circuit du Médicament
    • Prescription > Dispensation > Transport > Détention & Stockage > Administration
    • Surveillance Information Patient
  • Les événements iatrogènes
    • Pharmacovigilance
    • Iatrogénie médicamenteuse: les Erreurs Médicamenteuses
  • La démarche qualité de la PCM
    • Sécurisation: Informatisation du Circuit
    • Retour d’expérience sur les Erreurs Médicamenteuses
Transmissions ciblées

Objectifs

  • Améliorer la qualité, la lisibilité, l’exhaustivité, des écrits professionnels dans le cadre des transmissions quotidiennes
  • Rédiger des transmissions quotidiennes plus complètes, précises et structurées, incluant l’évaluation des interventions de soins
  • Faciliter la communication entre les différents acteurs de santé
  • Garantir une traçabilité des soins et de l’information conforme aux exigences réglementaires

Programme

  • Démarche de soins
    • Concept de soins
    • Définition
    • Finalités
    • Étapes de la démarche
  • Jugement clinique
  • Raisonnement clinique
  • Diagnostic Infirmier
    • Diagnostic infirmier au service de la démarche de soins ◦ Autonomie dans le processus de soins
    • infirmiers
    • Diagnostic réel / Diagnostic potentiel
  • Transmissions orales
  • Transmissions écrites
  • Des transmissions écrites aux transmissions ciblées
Bientraitance et le savoir prendre soin

Objectifs

  • Identifier à partir de réflexions en commun la notion de maltraitance et ses limites.
  • S’interroger sur ses propres comportements et pratiques en tant que professionnel. Evaluer le degré d’inconfort, de non-respect du patient que certaines de ces pratiques engendrent.
  • Identifier les différents aspects de la maltraitance ou de la violence et en connaître les facteurs de risques
  • Repérer les conduites à tenir face à la maltraitance ou la violence
  • Identifier des changements opportuns tant pour soignés/accompagnés que pour les professionnels pour éviter la maltraitance

Programme

  • Notion de maltraitance et de bientraitance : des définitions, quelques chiffres, les lois actuelles… mais aussi travail de réflexion du groupe à partir de son expérience
  • Les différentes formes de la maltraitance
  • Réflexion sur la maltraitance institutionnelle : la prévalence des négligences
  • L’épuisement professionnel et les attentes des soignants
  • Les conduites à tenir dans différentes situations : plainte, agressivité, confusion mentale…
  • Les moyens pour favoriser la bientraitance : l’écoute, la relation d’aide, la tolérance, le travail en équipe pluridisciplinaire, l’humour, …
Prise en charge de la personne atteinte d’un handicap

Objectifs

  • Consolider et/ou renforcer ses connaissances sur le handicap pour mieux comprendre et analyser les demandes et besoins des personnes
  • Apporter aux personnes en situation de handicap un accompagnement et des soins au regard de leurs besoins
  • Conforter la personne en situation de handicap, sa famille et/ou l’aidant dans leur rôle d’acteur et individualiser l’accompagnement et les soins
  • Favoriser les capacités d’autonomie par la mise en place de différents dispositifs d’aide et de soutien adaptés
  • Identifier les différents réseaux et systèmes d’aides (techniques, sociales, …) pour orienter et soutenir la personne et ses aidants.

Programme

  • Connaissances sur le handicap (origine, manifestations et conséquences sur l’accomplissement des actes de la vie quotidienne et la communication suivant les différents handicaps (physique – mental – psychique – social))
  • Cadre réglementaire et démarche éthique du projet d’accompagnement et de soin de personne en situation de handicap
  • Communication avec la personne et/ou son entourage dans les différentes situations de handicap
  • Méthodologie de l’élaboration d’un projet personnalisé et de soin avec et pour la personne en situation de handicap
  • Le rôle et la place de chaque acteur dans l’accompagnement et les soins
  • La spécificité et l’adaptation des pratiques d’accompagnement et de soin aux besoins de la personne en situation de handicap.
Accompagner la personne atteinte de la maladie d'Alzheimer

Objectifs

  • Identifier les états démentiels parmi les autres troubles psychiques liés au vieillissement
  • Connaître les éléments psychopathologiques rendant compte des troubles du comportement
  • Établir et maintenir une communication avec le patient dément
  • Connaître les diverses modalités d’accompagnement du patient dément
  • Reconnaître l’effet de la relation de proximité avec les personnes âgées démentes en tant que professionnel (“ la souffrance des soignants ”) et savoir ajuster sa contre-attitude
  • Permettre aux soignants d’analyser la souffrance induite par la prise en charge de ces populations afin de prévenir l’épuisement professionnel et ainsi les risques de maltraitance.
  • Comprendre et accompagner la famille et autres aidants de proximité

Programme

Comprendre les troubles du comportement chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés

  • Le rôle des représentations et leurs influences dans la pratique professionnelle.
  • Le fonctionnement cognitif dans le vieillissement normal, dans le vieillissement
    pathologique
  • Les spécificités de la maladie d’Alzheimer (du diagnostic à la phase terminale)
  • Les principaux troubles rencontrés dans ces pathologies neuro-dégénératives
  • L’observation des patients atteints de de troubles cognitifs et comportementaux
  • Les besoins des personnes accueillies
  • Les grands axes de l’accompagnement et les conduites à tenir face aux différents
    symptômes cognitifs, comportementaux et psychologiques des personnes désorientées.
  • Les moyens d’action à mettre en œuvre pour améliorer les prises en soins

Accompagner la personne désorientée ainsi que ses proches

  • L’accompagnement des familles, des aidants
  • Analyse de sa pratique professionnelle
  • Les méthodes et outils relationnels adaptés à chaque situation
  • La prise en charge pluridisciplinaire
  • Les questions éthiques soulevées par la maladie
Prévention du risque suicidaire en EHPAD

Objectifs

  • Repérer les signes de la dépression chez la personne âgée
  • Appréhender les différentes formes cliniques de la dépression chez le sujet vieillissant
  • Connaître les différents traitements pour la dépression du sujet âgé
  • Savoir évaluer le risque majeur (risque suicidaire)
  • Acquérir des habiletés d’intervention dans la crise suicidaire.
  • Identifier les comportements à privilégier et à éviter au quotidien
  • Savoir transmettre, communiquer, mobiliser les personnes ou équipes ressources
  • Travailler en pluridisciplinarité dans une démarche holistique

Programme

Repérer, évaluer, prévenir les risques
Le contexte de la dépression et du risque suicidaire chez le sujet âgé

  • Les comportements dépressifs chez les personnes âgées
  • Les signaux d’alarme et les différentes formes de dépression
  • Les différents traitements de la dépression du sujet âgé
  • L’évaluation du risque suicidaire chez le sujet âgé
  • Le processus de la crise suicidaire

Prendre en charge

  • Les étapes clés de l’intervention et les principes généraux de la prise en charge
  • Les mesure de prévention
  • La communication avec la personne âgée et sa famille
  • Le travail d’équipe, les relais
  • Sensibilisation à la postvention
Prise en charge de la personne âgée atteinte de troubles psychiatriques

Objectifs

  • Connaître et reconnaître les principales pathologies en psychiatrie
  • Différencier pathologies psychiatriques et maladie d’étiologie neurologique (démences ou autres)
  • Prendre en compte la pathologie dans la mise en œuvre des soins :
    • Disposer de repères pratiques pour accompagner concrètement les sujets âgés qui présentent de tels troubles
    • Ajuster les modes relationnels, en lien avec les situations rencontrées auprès des personnes âgées
  • Analyser sa pratique à partir des problématiques rencontrées par chaque participant afin d’identifier des ressources et des axes d’amélioration

Programme

Notions générales :

  • Définition de la psychologie
  • La santé mentale
  • Les facteurs liés aux pathologies psychiatriques
  • La résilience

Classification des pathologies psychiatriques : Nevrose-Psychose

  • Nevroses: nevrose d’angoisse, hystérie, troubles obsessionnels compulsifs, dépression,…
  • Evaluation du risque suicidaire chez la personne âgée
  • Syndrôme délirant et psychoses de la personne âgée
  • Troubles bipolaires de la personne âgée

Mieux agir face aux troubles

  • Les conduites à tenir face aux différents symptômes comportementaux et psychiatriques
  • Sensibilisation aux maladies neuro-dégénératives afin de différencier des troubles psychiatriques

Elaboration d’un outil :

  • Travail de groupe pour constituer un outil:
  • Evaluation du comportement pathologique
  • de la personne âgée
  • Definir la conduite à tenir en équipe.

 

Accompagnement en fin de vie

Objectifs

  • Accompagner le mieux possible les personnes en fin de vie par une prise en charge globale de leurs besoins physiques, psychologiques, spirituels et sociaux.
  • Repérer son rôle et sa place auprès des patients et de leur famille ainsi qu’au sein de l’équipe pluridisciplinaire
  • Intégrer la démarche éthique dans les situations palliatives en tenant compte du patient et de ses proches
  • Connaître les symptômes physiques rencontrés en soins palliatifs et leur traitement et adapter la prise en soin
  • Evaluer et traiter la souffrance des malades et participer à leur soulagement
  • Identifier le contexte psychologique de la personne en fin de vie
  • Savoir détecter les mécanismes de défense pour adapter son accompagnement
  • Disposer de repères et d’outils pour structurer une prise en charge formalisée des fins de vie
  • Permettre au professionnel d’identifier et de développer des ressources pour soigner sans s’épuiser

Programme

Approche historique et définitions des soins palliatifs

  • Le cadre législatif des Soins palliatifs (SP) et les récentes évolutions
  • Les objectifs de santé publique attendus et les recommandations de bonnes pratiques – – Les questions éthiques
  • L’offre de soins et les réseaux
  • Les différentes formes de prise en charge
  • L’évaluation globale de la situation des patients : les outils d’évaluation et de suivi
  • Les actions à mettre en œuvre au regard des besoins du patient
  • Les symptômes physiques rencontrés en soins palliatifs et leur traitement Sémiologie, évaluation et
  • rôle des soignants face aux symptômes
  • Focus sur l’évaluation et le traitement de la douleur
  • Les soins de confort
  • Le travail en équipe pluridisciplinaire et l’intérêt des transmissions
  • Le contexte psychologique de la personne en fin de vie
  • La place de la famille et de l’entourage comme axe essentiel de l’accompagnement La mise en œuvre
  • d’un accompagnement global adapté
  • Les techniques et méthodes de communication adaptées
  • Le vécu du soignant et les mécanismes d’adaptation
  • La prévention de l’épuisement professionnel 
Directives anticipées

Objectifs

  • Définir les notions de directives anticipées, de personne de confiance
  • Revoir le cadre législatif de la fin de vie
  • Connaître les conditions de validité des directives anticipées
  •  Analyser les pratiques existantes
  •  Réviser et mettre en œuvre les méthodologies adéquates
  •  Mettre en place d’un référentiel de bonnes pratiques pour améliorer la communication et la
    prise en compte des directives anticipées

Programme

Cadre juridique en vigueur de la fin de vie et des directives anticipées

  • Les décrets 2016-1066 et 2016-1067 du 3 août 2016
  • La loi Léonetti-Claeys du 2 février 2016
  • La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé
  • La loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie et ses décrets d’application La charte de la personne hospitalisée
  • La codification de ces dispositions dans le Code de la Santé Publique
  • Analyse de l’article L1111-11 du code de la santé publique
  • Approche des dispositions légales et modalités pratiques
  • Enjeux et conditions des directives anticipées
  • Définition des directives anticipées
  • Un nouveau témoignage des volontés du patient
  • Les dispositions juridiques relatives aux directives anticipées
  • Les intérêts de ce dispositif par rapport aux autres possibilités
  • Les conditions pour la prise en compte des directives anticipées
  • Présentation du document d’information et de recueil des directives anticipées Incidence en termes de responsabilités

Modalités de mise en œuvre des directives anticipées

  • Les modalités d’adoption des directives anticipées
  • Le renouvellement des directives anticipées
  • La révocation des directives anticipées
  • La conservation des directives anticipées et les documents qui y sont rattachés Comment aborder les directives anticipées avec le patient et son entourage
  • L’information transmise au patient et son incidence dans l’accompagnement La place de l’entourage et la désignation possible d’une personne de confiance La question de la dédramatisation du contexte
La place de la famille dans le processus de soin

Objectifs

  • Comprendre les attentes et la souffrance des familles
  • S’adapter aux positionnements de la famille par rapport à la personne âgée et aux personnels soignants et non soignants
  • Favoriser la synergie des relations tripartites Famille, résident et institution
  • Apprendre à communiquer avec les familles et les proches

Programme

Evolution de la relation personne âgée – famille

  • La notion de famille et son évolution
  • La famille face au vieillissement et à la dépendance de leur parent
  • Les effets de l’hébergement sur les relations familiales

Les familles et les proches des résidents : des partenaires en demande d’intégration

La place grandissante des familles et des proches en EHPAD
Des familles et des proches porteuses d’attentes de plus en plus croissantes La reconnaissance du statut de l’aidant

Le développement d’une diversité d’outils au service d’une intégration choisie

  • Des modes diversifiés de recueil des besoins
  • Des outils d’intégration des familles et des proches des résidents au sein de
    l’EHPAD
  • Une équipe pluridisciplinaire au service de la prise en charge des résidents
    et de l’accompagnement des familles

Un juste équilibre à garantir pour une intégration réussie

  • Des stratégie d’action pour des relations tripartites (Famille, résident et institution)
  • L’accueil de jour : une mesure alternative d’intégration des familles
  • Des équilibres à préserver
    • les droits et les devoirs des familles
    • les recettes et les dépenses individuel et collectif
Le rôle des soignants de nuit en EHPAD

Objectifs

  • Connaître et répondre de manière adaptée aux besoins des résidents la nuit.
  • Être en mesure de s’adapter et répondre aux difficultés spécifiques de la nuit (angoisse nocturne,
    déambulation, situation d’urgence…).
  • Comprendre et identifier les représentations des soignants sur le travail de nuit.
  • Favoriser la continuité des soins entre le travail de jour et de nuit.
  • Développer une organisation adaptée au travail de nuit.
  • Rappeler les bases physiologiques et biologiques du sommeil et ses spécificités chez les personnes
    âgées.

Programme

Comprendre les spécificités du travail de nuit en établissement de soin

  • Se représenter la notion de rythmes inversés, le décalage avec le travail de jour
  • Appréhender la notion de solitude et s’adapter à ce fonctionnement
  • Savoir gérer le manque de reconnaissance

Comment assurer l’accompagnement des résidents la nuit ?

  • Organiser le coucher et le sommeil de la personne âgée
  • Intégrer et comprendre la douleur du résident
  • Anticiper et contenir l’angoisse de la personne âgée

Focus sur la spécificité des personnes désorientées

  • Assimiler le principe d’inversion des rythmes jour / nuit
  • Savoir développer des activités
  • Accompagner et proposer un service adapté comme des
    collations

Intégrer et développer les relations avec l’équipe pluridisciplinaire

  • Savoir mieux coordonner les soins jour/nuit
  • Savoir assurer les transmissions (état de chaque résident, informations sur les soins ou les évenements, etc.)
  • Appréhender le principe de projet d’accompagnement personnalisé
  • Savoir devenir référent dans son service
Le rôle infirmier en EHPAD

Objectifs

  • Actualiser les connaissances sur le fonctionnement des EHPAD
  • Revisiter le cadre juridique définissant la profession infirmière avec les spécificités de ce poste dans un
    EHPAD
  • Mettre en évidence les connaissances et compétences en gériatrie nécessaires pour assurer cette fonction
  • Distinguer les rôles et responsabilités spécifiques des infirmières en EHPAD
  • Comprendre l’enjeu des compétences professionnelles pour la qualité de vie et la sécurité des résidents en EHPADProgramme

Programme

La profession Infirmière et son illustration en EHPAD

  • Cadre Juridique définissant la profession : décret N2004-802 du 29 juillet 2004, arrêté du 31 Juillet 2009
  • Rôle prescrit en EHPAD, gestion des urgences, prescriptions anticipées, protocoles de soin
  • Rôle propre en EHPAD, définition et cadrage de l’exercice professionnel
  • Gestion des soins et du dossier du résident, traçabilité des diagnostics, actions de soins, surveillances et évaluation d’efficacité

Spécificités du rôle infirmier en EHPAD

  • Coordination interne et continuité des soins
  • Travail en collaboration avec les aides-soignants et contrôle des soins
  • Travail en équipe pluridisciplinaire avec les auxiliaires médicaux et intervenants extérieurs
  • Coordination avec médecins traitants, spécialistes, unités d’hospitalisations
  • Information et accompagnement des résidents et des familles

Connaissances et compétences spécifiques

  •  Connaissances des pathologies et poly-pathologies de la personne âgée
  • Connaissance et prévention des risques liés à la vulnérabilité, à la dépendance
  • Compétences spécifiques pour Évaluer et maintenir l’autonomie,
  • Évaluer et prendre en charge la douleur chez les personnes ayant des troubles de communication

Les processus transversaux et la responsabilité infirmière

  • L’accueil et la phase d’adaptation
  • Les projets d’accompagnements personnalisés
  • Bientraitance et prévention de maltraitance
  • Animation et projets de vie
  • Projets institutionnels

Missions de l’infirmière en EHPAD

Accompagnement des résidents et familles

  • Préparation des admissions (avec le médecin coordinateur)
  • Accueil et présentation du nouveau résident
  • Organisation de préparation du projet personnalisé

Encadrement des équipes: management

  • Organisations des activités de soin et activités logistiques
  • Évaluer et équilibrer la charge de travail
  • Mettre en oeuvre les bonnes pratiques en soins et recommandations de l’ANEM
Les soins et hygiène dentaire de la personne âgée

Objectifs

  • Connaître et maîtriser des techniques d’hygiène bucco-dentaire.
  • Prévenir les risques d’une hygiène bucco-dentaire inappropriée.
  • Identifier les besoins spécifiques en hygiène bucco-dentaire (dépendance, troubles cognitifs, maladies).
  • Être en mesure d’apporter aux usagers plus de confort dans l’hygiène buccale.
  • Être en mesure de mieux communiquer avec l’usager lors du soin de bouche.

Programme

Prendre conscience des enjeux et spécificités de l’hygiène bucco-dentaire chez les personnes fragilisées ou en situation de dépendance

  • Santé bucco-dentaire en unité de soins et d’hébergement
  • Résistances personnelles et affectives face à l’oralité
  • Anatomie de la cavité buccale
  • Physiologie de la cavité buccale
  • Diverses fonctions de la bouche
  • Sénescence et conséquences sur la cavité buccale
  • Répercussions sur la nutritions
  • Principales pathologies infectieuses et la complexité des polypathologies du sujet âgé

Professionnaliser la prise en charge de la santé bucco- dentaire

  • Rôle et limites professionnelles des soignants
  • Outils d’évaluation et surveillance de la cavité buccale
  • Organisation et planification des soins d’hygiène et soins de bouche au quotidien
  • Attitudes et comportements favorisant l’accord de la personne
  • Face au refus de soins : comprendre et agir

Exercices

  • Brossage dentaire
  • Entretien de la prothèse dentaire
  • Nettoyage des muqueuses buccales
La contention de la personne âgée

Objectifs

  • Identifier les diverses formes de contention
  • Expliquer les impacts physiques, psychologiques et sociaux de la contention physique passive chez la personne âgée
  • Mettre en œuvre une réflexion éthique dans le respect de la personne, en s’appuyant sur les recommandations de l’HAS
  • Rechercher la démarche et les outils d’aide à la décision adaptés à chaque personne
  • Choisir des solutions alternatives à la contention physique passive quand la situation s’y prête
  • Evaluer en équipe régulièrement, tracer à l’oral et à l’écrit afin d’argumenter dans le temps la décision au sein de l’équipe

Programme

Cadre juridique, risques et dangers de la contention

  • Définitions de la contention physique et chimique
  • Recommandations de bonnes pratiques de l’ANESM et de l’HAS • Aspects éthiques et droit des patients
  • Motifs de contention physique ou chimique
  • Risques et dangers : effets physiques et psychologiques
  • Conséquences sur les troubles du comportement

Méthodes et outils d’évaluation et de démarche qualité en matière de contention

  • Arbre décisionnel, analyse risque/bénéfices en équipe pluridisciplinaire
  • Protocole d’évaluation individuelle du résident
  • Information de la personne âgée et de ses proches
  • Prescription médicale, contenu et validité

Protocole de surveillance de la contention

  • Installation et confort du résident
  • Evaluation des conséquences sur l’état de santé du résident
  • Réévaluation de la contention
  • Alternatives possibles
  • Face à l’agitation ou l’agressivité • Face à la déambulation
  • Face aux risques de chute

Formations en psychiatrie :

Renforcement des savoirs en psychiatrie

Objectifs

  • Comprendre l’organisation des soins en psychiatrie aujourd’hui et envisager les protections de la psychiatrie de demain
  • Maitriser l’environnement du système de soin en psychiatrie
  • Questionner les enjeux éthiques des soins en psychiatrie
  • Développer des connaissances cliniques en psychopathologie
  • Développer le raisonnement clinique
  • Situer et pratiquer les soins et techniques de soins en psychiatrie
  • Inscrire son action et sa réflexion dans une dimension juridique éthique et pluridisciplinaire

Programme

  • Historique de la psychiatrie
  • Notions sur la santé mentale et les troubles mentaux
  • La classification des troubles selon le DSM V: les différents types de personnalités
  • L’approche Nevrose/Psychose :
    • Uiliser dans le cadre d’une démarche clinique, de raisonnement
    • les notions de structures mentale pour appréhender les concepts de névroses, psychoses, états limite, perversions, …

Les différents types de névrose o Névrose d’angoisse

  • Névrose phobique
  • Névrose hystérique
  • Névrose obsessionnelle
  • Cas particulier de la névrose traumatique

Les psychoses vues à travers plusieurs grilles de lecture o Outil d’analyse sémiologique sur les critères suivants

  • Les modes de début du délire
  • Délires aigus , délires chroniques
  • Les modes de passage entre ces deux types de délire
  • Les mécanismes des délires
  • Les thèmes délirants
  • La relation à l’autre
  • L’organisation du moi
  • Les capacités à critiquer le délire

Les différents types de psychoses :

  • Les schizophrènes
  • Les paranoïas
  • La psychose hallucinatoire chronique
  • Les délires paraphréniques
  • Les psychoses maniaco-dépressives
  • La mélancolie
  • Les bouffées délirantes
  • Le processus d’automatisme mental

Les états-limites et :

  • L’angoisse dépressive de perte d’objet
  • La relation à l’autre : relation d’etayage entre idéalisation et déception o Menaces pour le narcissisme du sujet
  • La menace abandonnique
  • Les relations clivées : désignation de bons et mauvais objets
  • La fréquence des passages à l’acte

Les perversions :

  • Les perversions sexuelle
  • Les perversions psychologiques
  • Les perversions narcissiques
  • Le mécanisme du déni de la castration
  • La perversion comme négatif de la névrose

Conduite à tenir et approche non médicamenteuse

  • Les caractéristiques relation soignant-soigné
  • Pathologies psychiatriques de l’enfant et de l’adolescent: dépression de l’enfant, trouble envahissant du comportement,…
  • Pathologies psychiatriques de la personne âgée: troubles cognitifs
  • Initiation aux principales approches thérapeutiques en psychiatrie: psychanalyse, cognitivo-comportementalisme,…
Les états dépressifs

Objectifs

  • Repérer et comprendre les états dépressifs
  • Savoir agir auprès des personnes dépressives
  • Savoir évaluer le risque suicidaire

Programme

  • La dépression : définition, description des symptômes les plus fréquents
  • La perte et le deuil
  • Connaissance des conduites pathologiques parfois associées (risques suicidaires, conduites régressives, syndrome de glissement) et de leurs conséquences
  • Conséquences dans la vie quotidienne de l’état dépressif de la personne sur elle- même, son entourage et les professionnels
  • Importance des multiples interactions entre aidants familiaux et professionnels et la personne dépressive
  • Conduite à tenir: les différentes modalités d’intervention des professionnels
  • Les différents syndromes dépressifs: dépression majeure, mineure, hostile,…
  • L’évaluation du risque suicidaire
Pathologies psychiatriques de l'enfant et de l'adolescent

Objectifs

  • Acquérir et consolider des connaissances en psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent afin de les mettre en oeuvre sur des situations réelles.
  • Réfléchir sur les conduites à adopter.
  • Elaborer des pistes de travail concrètes, afin d’améliorer l’accompagnement des enfants ou des adolescents, en lien avec les troubles repérés.

Programme

  • Développement psychique de l’enfant et de l’adolescent
  • Les concepts clés de la théorie de l’attachement.
  • L’attachement, un processus progressif : entre 0 et 3 ans, les trois phases.
  • Troubles de l’enfant anxieux
  • Stress post traumatique de l’enfant
  • Dépression de l’enfant
  • Troubles obsessionnels compulsifs de l’enfant
  • Troubles envahissants du développement
  • Le spectre autistique
  • Troubles des conduites chez l’adolescent
  • Conduites à risques chez l’adolescent
  • Etats limites chez l’adolescent
  • Conduite à tenir et prise en charge non médicamenteuse
Prise en charge de la personne âgée ayant des troubles psychiatriques

Objectifs

  • Connaître et reconnaître les principales pathologies en psychiatrie
  • Différencier pathologies psychiatriques et maladie d’étiologie neurologique
    (démences ou autres)
  • Prendre en compte la pathologie dans la mise en oeuvre des soins : Disposer
    de repères pratiques pour accompagner concrètement les sujets âgés qui présentent de tels troubles
    Ajuster les modes relationnels, en lien avec les situations rencontrées auprès des personnes âgées
  • Analyser sa pratique à partir des problématiques rencontrées par chaque participant afin d’identifier des ressources et des axes d’amélioration

Programme

  • Définition de la santé mentale
  • Adaptation et vieillissement
  • Le vieillissement psychique
  • Les troubles psychiques et le vieillissement
  • Les déficits cognitifs et les démences
  • La communication spécifique avec les personnes âgées présentant des troubles psychiatriques
  • La relation avec les personnes âgées violentes, opposantes, désinhibées, etc…
  • La relation d’aide et les différents types de prise en soins : l’accueil, les entretiens, la
    médiation
  • Le processus interactif soignant-soigné : un outil de soin
  • Les mécanismes personnels et contextuels des situations à risque
  • Prise en charge non médicamenteuse des troubles psychiatriques de le personne âgée
  • Prise en charge non médicamenteuse des troubles cognitifs
Médiations thérapeutiques

Objectifs

  • Réfléchir sur les médiations dans la relation à la personne atteinte de troubles psychiatriques
  • Animer un groupe thérapeutique
  • Reflechir sur les différentes categories de médias thérapeutiques
  • Mettre en place un guide d’observation sur les activités à visées thérapeutiques
  • Créer et élaborer un projet d’activité a visée thérapeutique (les objectifs, les finalités,…)

Programme

  • Histoire de la médiation thérapeutique: les précurseurs
  • Fondement théorique: l’objet transitionnel (winnicott)
  • Méthodologie de la médiation thérapeutique
  • Classification des médias selon plusieurs plans :

Activités dites régressives

  • Elles permettent la projection d’affects et de fantasmes très archaïques Pats à modeler, terre , activités d’expression plastique……..

Activités de maternage

  • Elles permettent l’instauration d’une relation privilégiée qui permet de contenir des émotions difficilement gérables par le patient.
    Bains, jeux d’eau….

Activités de nourrissage

  • La nourriture fonction privilégiée, surinvestie avec difficulté de déplacement symbolique par un mode de communication plus conceptuel
  • Elles permettent l’accès à une convivialité
  • Repérage d’affects envers certains soignants qui partageront le repas, ces préférences
    sont l’occasion d’étayer des possibilités de choix Elaboration de plats cuisinés

Activités plus « élaborées »

  • Elles font appels à des capacités pragmatiques, elles permettent de finir un investissement de la réalité source de plaisir, d’autosatisfaction, investissement qui peut s’avérer très réparateur
    Menuiserie, rotin, vannerie…

Activités contes, groupe de parole

  • Le groupe de parole permet de verbaliser des conflits, des
    émotions, des souhaits en interaction avec d’autres patients et des soignants.
  • Les contes s’adressent à la vie imaginaire, par transposition et identification ils permettent d’accéder à des positions existentielles qui dépassent les capacités de la personne. Par le biais de l’imaginaire et déplacement de maïtriser des affects, des peurs.

Activités axées sur le corps

  • Elles permettent de travailler sur les troubles de la
    représentations du corps (schéma corporel, image du corps, perception des limites entre soi et non soi )
    Thérapie avec le poney …, piscine, judo, karaté, relaxation, danse….
    Ainsi proposer des médias originaux, adaptés à la pathologie de la personne soignée, à ses symptômes, à ses capacités d’intégration, à son régime d’échange relationnels…
  • Descriptif de médias avec leurs objectifs: atelier cuisine, atelier écriture, les ateliers artistiques, le jardin thérapeutique…
  • Médiation thérapeutique et troubles mentaux
  • Etudes de cas d’ateliers existants
  • Création d’un projet de médiation thérapeutique
Isolement et contention en psychiatrie

Objectifs

  • Connaître et mettre en application les outils recommandés par la HAS afin de limiter le recours à l’isolement et à la contention et de sécuriser ses pratiques professionnelles dans leur mise en œuvre
  • Connaître les aspects législatifs en matière d’isolement et de contention
  • Savoir mettre en place un raisonnement clinique dans des situations complexes nécessitant un isolement ou une contention.

Programme

  • Histoire de la contention et de l’isolement en psychiatrie
  • Aspect légal de la contention et de l’isolement en milieu psychiatrique:
    • Références législatives et réglementaires en matière de santé mentale concernant l’isolement et/ou la contention : Loi du 27 juin 1990, Circulaire du 19 juillet 1993, Loi de 2016 sur la modernisation du système de santé.
    • Les recommandations de la HAS et la note de cadrage de juillet 2015.
    • Les recommandations des rapports annuels du CGLPL.
    • Les instructions DGOS et les recommandations de la HAS en 2017.
    • Les modalités de mise en œuvre et surveillance.
    • Recommandations ANAES
  • Isolement et contention pour la psychose: de la contention à la contenance
  • Mesure alternative de la contention et de l’isolement en milieu psychiatrique:
    • Gestion de situation de violence
    • Les espaces d’apaisement : fonctions et aménagement. Les stratégies de désamorçage.
    • Le développement des émotions.
    • Les activités socio-thérapeutiques.
    • Les enveloppements thérapeutiques.

Comprendre la dimension thérapeutique possible de l’isolement et de la contention en psychiatrie

  • Les indications et contre-indications, une pratique de «dernier recours».
  • L’isolement : signification, effets indésirables et complications possibles.
  • Les programmes thérapeutiques individuels
  • Les caractéristiques de ce soin intensif : sécurité, protection, réassurance.
  • Les bases thérapeutiques (Verot JP) : déconditionnement, régression, restructuration.
  • Le passage de l’enceinte au récipient : Manipulation et maintien, la peau-moi.
  • La relation duelle dans une chambre d’isolement : caractéristique de l’interview.
  • La levée de la mesure d’isolement et analyse avec le patient.
  • Le retour sur l’isolement en équipe.
Soigner les personnes atteintes de troubles bipolaires

Objectifs

  • Acquérir des connaissances théoriques permettant de mieux identifier, comprendre et prendre en charge les usagers souffrant de troubles bipolaires
  • Connaître les symptômes caractéristiques et leurs évolutions.
  • Identifier les troubles associés.
  • Connaître les différents moyens d’approche et de prise en charge des troubles de l’humeur.

Programme

Historique des troubles bipolaire: de la psychose maniaco-depressive à la bipolarité.

Episodes thymiques :

  • Episode dépressif : léger, moyen, sévère sans symptômes psychotiques, sévère avec symptômes psychotiques.
  • Episode maniaque : manie sans symptômes psychotiques, manie avec symptômes psychotiques.
  • Episode mixte.

Troubles dépressifs :

  • Trouble dépressif récurrent, épisode léger, moyen, sévère sans symptômes psychotiques, sévère avec symptômes psychotiques, en rémission.
  • Trouble dysthymique.
  • Trouble dépressif récurrent.

Différents troubles bipolaires :

  • Trouble bipolaire I, trouble bipolaire II, trouble cyclothymique.Prise en charge.

Autres troubles de l’humeur :

  • Trouble de l’humeur dû à une affection médicale générale, trouble de l’humeur induit par une substance.

Les antidépresseurs et les thymorégulateurs.
Prise en charge des troubles dépressifs et maniaque. 
Evaluation du risque suicidaire.

Initiation a l'Ethnopsychiatrie

Objectifs

  • Définir des valeurs communes autour de l’interculturalité
  • Comprendre l’importance de la culture dans l’expression de la maladie mentale pour
    accompagner au mieux les patients et leurs familles.
  • Articuler les données culturelles de la personne immigré, avec les troubles
    psychiatriques
  • Développer des modes de prise en charge thérapeutiques des patients issus de
    l’immigration

Programme

Aspect légal:

la loi du 2 Janvier 2002 visant au respect des besoins et attentes des membres de tous les groupes sociaux,

la circulaire du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé et son application.

Les concepts fondamentaux :

• les notions de croyance, de rite, de coutume, • la culture sous différents point de vue,
• les dynamiques culturelles,
• la confrontation interculturelle,
• l’approche ethnopsychiatrique et ethnopsychanalytique : genèse et fondements (Freud), • les courants contemporains : Devereux, Tobbie Nathan, Sibony…

L’anthropologie structurelle de Lévi-Strauss, l’analyse structurelle du mythe : culture et psyché indissociables.

Les causes non médicales des maladies selon les cultures :

  • la place et le langage du corps,
  • la problématique de deuil,
  • les interdits alimentaires,
  • les migrations et les traumatismes, • les névroses culturelles,
  • les violences intra familiales,
  • la distinction entre croyance et délire, la maladie : possession, malédiction, sorcellerie…
  • les nouveaux désordres : déviance, délinquance, extrémisme, capture d’âme,
  • les adolescents migrants : échec scolaire, troubles identitaires, toxicomanie, traumatismes de masse,

L’accompagnement des patients issus de l’immigration :

  • les attentes des soignants : malentendus et questionnements,
  • la posture interculturelle : écoute,
  • la gestion des incidents critiques,
  • la culture de l’intervenant et la culture de la personne accompagnée,
  • les difficultés de la relation interculturelle,
  • les pratiques de guérison,
  • l’ethnométhodologie de Devereux, illustration d’une consultation.

Etude de cas cliniques

 

 

Programme plus détaillé, calendrier des sessions et tarifs…

Disponibles sur simple demande